Carnets Jurassiens

Les Carnets Jurassiens s’intéressent à la vie économique, politique, sociale, culturelle et environnementale du Jura d’abord, de la Franche-Comté ensuite - plus loin encore si nécessaire !
Accueil du site > Culture > Politique culturelle > Hommage à Jean-Pierre Girardier, homme solaire...
  • Calendrier
«dcembre 2017»
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Aujourd'hui mardi 16 octobre 2018

  • Infos
  • Dernière modification :
    Le mercredi 2 mai 2018
  • Statistiques contenus :
    Articles : 411 -  Brèves : 8
    Sites : 3 -  Auteurs : 17
  • Statistiques visites :
    Aujourd'hui : 325 -  Total : 675134
  • Article

Hommage à Jean-Pierre Girardier, homme solaire...

Le samedi 9 décembre 2017, par Bernard Roux

Un grand Jurassien, né à Dole en 1934, a fermé les yeux au soleil le 26 novembre. C’était un visionnaire de la promotion de l’énergie solaire...

Visionnaire, il héritait de l’alliance familiale avec Proudhon qui explique ses engagements sociaux ultérieurs dans le domaine de la formation, de la pédagogie, de l’insertion, notamment à travers la fondation à Dole de CALAO. Et cette ONG n’était jamais, dans sa retraite active, que le prolongement de ses diverses responsabilités professionnelles.

JPG - 25.4 ko
Jean-Pierre Girardier
Ou la prestance active...

En effet, ce docteur en physique, a fondé la SOFRETES (Société Française d’Etudes Thermiques et de l’Energie Solaire). Il s’est fait le pionnier du solaire thermique en Afrique. Même si le Sénégal est devenu une seconde patrie, il a installé au cours des années 1970 une centaine de pompes solaires thermiques dans le monde. Cela explique qu’il fut le grand témoin d’un colloque organisé par l’université du Mont-Blanc intitulé ; « Du soleil pour tous ! L’énergie solaire : un droit ? Des droits ? Une histoire ? Regards croisés France-Sénégal ». Tout était dit ou presque. Et quelle actualité que cette œuvre ?

Ses dons pédagogiques, il eut l’opportunité de les mettre en œuvre en tant que directeur des expositions de la Cité des sciences de La Villette où il collabora avec Joël de Rosnay et s’intéressa à la revue « Explora »..

Mais ce visionnaire authentique exprima ses dons, en revenant sur ses terres franc-comtoises et en prenant la direction de la Saline Royale d’Arcs et Senans (patrimoine UNESCO). Il développe et renforce son intérêt pour l’architecture et l’urbanisme visionnaires, en lien notamment avec les spécialistes helvètes.

L’œuvre est si considérable et l’humilité si profonde, que l’hommage le plus actif qui peut lui être rendu, consiste à reprendre tout cela dans un opus fondé sur le don... d’émerveillement.

  • Il n'y a aucune image...
  • Il n'y a aucun document...
  • Il n'y a aucun mot-clé...
  • Il n'y a aucun commentaire...
Suivre la vie du site RSS 2.0 | SPIP | Mgs MGS